La technologie peut être conçue comme un ensemble de méthodes permettant l’usage efficace des techniques disponibles dans un champ donné (industriel, social, économique…) ainsi que leur développement.

Selon Guy Denéliou, la technologie est « le nom que prend la science quand elle a pour objet les produits et les procédés de l’industrie humaine ».

La conception instrumentale de la technologie la présente comme un témoignage de la volonté démesurée de dominer et de maîtriser la nature en considérant celle-ci comme un espace à conquérir et à mettre en ordre selon des normes humaines, occidentales, auto-centrées .

Cette perspective est souvent complétée par la thèse qui veut qu’elle soit axiologiquement neutre et que seul l’usage que l’on en fait peut être qualifié de bon ou mauvais. Il est possible d’abuser de toute technique mais toute technique n’a pas le même potentiel de destruction. Une technique n’est de plus jamais une fin en soi, elle s’inscrit dans une stratégie qui elle peut être bénéfique ou non.

Quant aux externalités négatives, elles sont quasi-systématiquement absentes de la réflexion, car il est nécessaire d’amortir rapidement les coûts de recherche, quel qu’en soit l’impact.

La seule démarche qui obéit à la prise en compte des effets négatifs concerne les médicaments –même si elle est imparfaite en réalité- car le rapport coût/bénéfice d’un nouveau produit est étudié de manière systématique. Le principe de précaution ne concerne là que les malades et non l’environnement.

Le terme innovation exprime l’idée que la société ou une entité a la capacité d’imaginer, de trouver et de créer des solutions nouvelles. On peut considérer l’innovation comme quelque chose (ici la technologie) ayant modifié, transformé, amélioré et/ou péjoré un secteur d’activité, une pratique sociale ou simplement la vie d’individus, de manière parfois inattendue.

On parle ici d’innovation au sens où ces technologies offrent une maîtrise des risques environnementaux en rapport direct ou indirect avec la transition écologique et la durabilité. Ces innovations technologiques permettent de nouveaux modes d’information, de consommation et/ou de productions plus soutenables.

Par exemple, les cleantech ou les low-tech peuvent, au terme de la réalisation d’écobilans, se retrouver dans ce modèle.

Sources:

J.-Y. Goffi (2015), Technique et technologie, in D. Bourg, A. Papaux, (dir.) Dictionnaire de la pensée écologique, Paris, Puf.

P. Bihouix (2014), L’âge des low-tech : vers une civilisation techniquement soutenable, Paris, Seuil.

Pour aller plus loin

Livres

  • P. Bihouix (2014), L’âge des low-tech : vers une civilisation techniquement soutenable, Paris, Seuil.
  • P. Drucker (1961), Que sera demain ? Prévisions, Les Éditions d’Organisation, Chap. II, «Du progrès à l’innovation», Landmarks of Tomorrow.
  • M. Reyne (2002), Maîtriser l’innovation technologique : méthodes et outils pour concevoir des pro-duits nouveaux : intelligence économique, démarches de créativité, prévisions technologiques, Paris, Dunod.

Articles

  • P. Ekins (2010), Eco-innovation for environmental sustainability: concepts, progress and policies, International Economics and Economic Policy, Vol.7(2), pp.267-290.
  • J.-Y. Goffi (2015), Technique et technologie, in D. Bourg, A. Papaux, (dir.) Dictionnaire de la pensée écologique, Paris, Puf.
  • T. Long, V. Blok et I. Coniinx (2015), Barriers to the adoption and diffusion of technological innovations for climate-smart agriculture in Europe: evidence from The Netherlands, France, Switzerland and Italy, Journal of Cleaner Production.
  • R. Nidumolu, C.K. Prahalad et M.R. Rangaswani (2009), Why sustainability is now the Key Driver of Innovation, Harvard Business Review.

Sites internet


L'avis des experts :

1.1 Durabilité environnementale
Faible
1.2 Durabilité sociale
Faible
2. Potentiel de déploiement
Duplicable, global
3. Visée économique
A but lucratif
4.1. L’évolution de conscience
Participe
4.2. Changement de comportement individuel
Induit
5. La dynamique du changement
Variable selon le cas
6. La participation
Exclusif
7. Effet rebond
Fort
8.1 Impact carbone
Variable selon le cas
8.2 Impact biodiversité
Faible
8.3 Impact énergie grise
Faible

9 Initiatives de 'Innovation technologique' :