Le concept de finance de long terme est lié à celui de développement durable. En effet, les investissements de long terme conditionnent le potentiel de croissance à long terme d’un pays et la nature, durable ou non, de son activité économique future via l’accumulation des facteurs de production, la consommation des ressources qu’ils engendrent et les externalités, positives et négatives, qu’ils génèrent. La rentabilité de ces investissements ne peut donc s’apprécier que dans la durée en considérant non seulement leur dimension financière mais aussi socio-économique et environnementale (Fitoussi, Senet, Stiglitz, 2009). Diverses approches tendent à montrer que les taux de retour sur investissement ne sont pas plus différents de la finance non-durable !

Source : Janci D. (2015), « Finance de long terme », in D. Bourg, A. Papaux, (dir.) Dictionnaire de la pensée écologique, Paris, Puf.

Bürgenmeier B., Finance verte, Marketing ou révolution, Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne 2015

Pour aller plus loin

Articles

  • Krüger P., « En quoi consiste la finance durable ? », La vie économique, 21.12.2015.

Rapports

  • C. Fitoussi J.-P., Sen A., Stiglitz J. E. (2009), « Rapport de la Commission sur les mesures des performances et du progrès social »

Sites

  • http://www.novethic.fr/breves/details/le-pnue-publie-sa-boite-a-outils-pour-une-finance-durable.html
  • http://www.vigeo.com/csr-rating-agency/

L'avis des experts :

1.1 Durabilité environnementale
Variable selon le cas
1.2 Durabilité sociale
Variable selon le cas
2. Potentiel de déploiement
Duplicable, global
3. Visée économique
A but lucratif
4.1. L’évolution de conscience
Participe
5. La dynamique du changement
Rupture
6. La participation
Inclusif
7. Effet rebond
Faible
8.1 Impact carbone
Fort

4 Initiatives de 'Finance durable' :