La transition associative est l’un des trois chemins pour inscrire notre société vers la résilience.

La transition « associative » relie les initiatives citoyennes et coopératives qui créent un bien commun pour motiver l’action publique. Son activité principale est d’accompagner et de mettre en réseau des individus ou des groupes porteurs d’une action sociale et/ou environnementale dans une considération écologique.

Cela permet une multiplication des médiations entre pratiques et acteurs. La contribution mutuelle tend à rendre les activités davantage visibles, valorisées et efficientes. La transition « associative » connecte les mouvements citoyens et coopératifs en leur procurant une plus-value et un champ d’action plus étendu de par cette mise en réseau. Le mouvement va plus loin en mettant en communication des acteurs locaux, publics, associatifs et bénévoles, en supposant qu’une collaboration, ou du moins un échange, aura un effet positif sur les projets. La production d’un bien commun est au centre des préoccupations de cette transition qui apporte un soutien et un accompagnement aux protagonistes déjà actifs. A terme, cette démarche vise à interpeler l’action publique pour un plus grand retentissement.


L'avis des experts :


26 Initiatives de 'Transition associative' :