Page_ouvertureIFs

Futurs souhaitables, pour construire la société de demain

L’équipe de l’Institut des Futurs souhaitables a imaginé un concept de formation en Prospective, innovation et Développement durable pour faire d’une formation…une transformation ; chaque participant devenant un « conspirateur positif de changement » au sein de notre société.

La Lab Dreize se questionne sur la place des robots dans la société de 2040. Y'a du fond... et de l'ambiance !

La Lab Dreize se questionne sur la place des robots dans la société de 2040. Y’a du fond… et de l’ambiance !

Dans un monde en mutation et face à la nécessité d’inscrire nos actions dans une démarche créatrice et respectueuse de notre environnement, chacun, quelle que soit sa position et sa fonction au sein de notre société, devrait être en mesure de prendre des décisions et d’opérer des choix en conséquence. Nous deviendrions ainsi les artisans de cette « métamorphose souhaitable » tant par notre exemplarité que par nos réalisations. Pour y parvenir, pour que nos idées et notre imagination y contribuent réellement, nous avons besoin de disposer des clés de lecture du présent et d’être capable de créer le lien entre les grands changements du siècle et le nouveau monde qui s’esquisse avec ces enjeux écologiques, sociaux, démographiques, géopolitiques et énergétiques.

Mathieu Baudin avec l’astrophysicien Hubert Reeves lors d’une conférence le 7 février 2017

Mathieu Baudin avec l’astrophysicien Hubert Reeves lors d’une conférence le 7 février 2017

Ce sont là les objectifs de l’Institut des Futurs souhaitables (IFs) qui propose, selon une approche pédagogique innovante, leur « LabSession », soit un cycle de formation en Prospective, innovation et Développement durable à destination de participants d’horizons très divers : décideurs en entreprises, collectivités & institutions d’État, ONG, entrepreneurs, artistes, journalistes, demandeurs d’emploi, etc. L’Institut a été cofondé en 2010 par l’historien et désormais accompagnateur de voyage intellectuel Mathieu Baudin et par le psychologue spécialiste du management Jean-Luc Verraux. Les trois membres qui complètent leur équipe sont spécialisés dans la communication et le graphisme afin d’offrir un programme d’enseignement vivant et attractif. Les contenus scientifiques et d’exemplarité de la formation sont garantis par une étroite collaboration avec 150 experts (climatologue, agronome, créateurs d’entreprise, …). Un cycle de conférences est proposé au sein de l’école sur les thèmes de la prospective, de la finance participative avec le spécialiste Adrient Aumont, de l’économie symbiotique avec l’agronome Isabelle Delanoye, des territoires en transition, de la décroissance et du revenu inconditionnel, etc.

Les pales de certaines éoliennes imitent les ailerons des baleines et font gagner près de 32% de productivité électrique.

Les pales de certaines éoliennes imitent les ailerons des baleines et font gagner près de 32% de productivité électrique.

L’équipe de l’IFs se soucie ainsi d’apporter aux participants de leur formation les outils nécessaires pour appréhender le monde selon une approche rationnelle et holistique. Car cette appréhension de la complexité, la perception des signaux faibles et des ruptures, le recours à l’intelligence collective et à la créativité permettront de construire aujourd’hui notre monde souhaitable de demain ! La réhabilitation du temps long dans les décisions et le passage direct du discours à la pratique, de l’expérimentation à partir des nouvelles idées constituent également les clés du succès. Il s’agit par exemple de favoriser le développement d’une économie du don et du partage ainsi que des monnaies locales libres. Il s’agit également de s’inspirer du vivant à travers l’étude du biomimétisme que la formation de l’IFs offre grâce à un partenariat avec le Museum d’Histoire Naturelle de Paris.

Depuis sa fondation l’Institut a ainsi formé et sensibilisé 25 personnes tous les six mois, qui ont ensuite potentiellement métamorphosé leur entourage professionnel et privé, devenant des acteurs de changement à leur tour. Ainsi, les valeurs de l’écologie, les valeurs féminines, les valeurs de solidarité et du partage, et les clés du développement intérieur sont diffusées au travers de la société. Et il n’est plus possible d’être en contradiction avec soi-même. Alors, si vous aussi vous aspirer à passer du « je veux que ça change » à « je suis porteur du changement ». Si vous aussi vous désirez appartenir à cette « Confrérie de conspirateurs positifs », inspirez-vous de leur message !

logo_IFs

www.futurs-souhaitables.org

Contact : formulaire de contact en ligne

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire