couverture

Déposez, prenez, troquez dans l’armoire Givebox !

Les armoires Givebox fleurissent un peu partout en Europe. Elles permettent de mettre à disposition des biens dont on n’a plus besoin et d’en faire profiter d’autres personnes. La lutte contre le gaspillage prend une autre forme grâce à cette initiative. Installez donc l’une de ces Givebox chez vous et troquez !

givebox-berlin

Première Givebox à Berlin

La population mondiale n’a de cesse d’augmenter, et avec elle ses besoins en alimentation, en logement, en énergies et en biens de consommation. Pourtant, des pénuries d’eau, de nourriture et de matières premières sont constatées dans certaines parties de la planète. Il faut donc de toute urgence résoudre les problèmes de surconsommation en apprenant à ne pas gâcher les ressources. De plus, une réduction du gaspillage diminuerait considérablement la pollution due aux activités humaines. En effet, l’industrie, premier facteur de déprédation de l’environnement, est suractivée par la surconsommation et par extension, par le gaspillage.

givebox-givebox

Exemple d’une belle Givebox bien remplie

« Donner pour ne pas jeter » ; telle est la devise d’une Givebox. Il s’agit d’une simple armoire, en général vivement décorée, et mise à disposition de la population pour que les individus y déposent des objets dont ils n’ont plus l’utilité. Par la suite, ils peuvent prendre un bien qui les intéresse en échange, ou tout simplement parce qu’ils en ont envie, sans contrepartie. Les armoires sont en libre service, il est donc possible de venir troquer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Ce système lutte contre le gaspillage et la surconsommation de produits, tels que les vêtements, livres, jeux, appareils électroménagers, etc. La Givebox permet également de rassembler les gens et de créer des liens entre particuliers dotés de la même conscience écologique. Ce concept favorise la durabilité, permet d’économiser des ressources, renforce l’esprit de quartier, aide les gens et instaure un nouvel esprit de consommation et de propriété.

givebox-visite-jardin-denfants

Les enfants de la crèche visite une Givebox dans le cadre de la sensibilisation au gaspillage

En 2011, Andreas Richter, un jeune styliste berlinois, voulait se débarrasser d’objets dont il ne se servait plus. Il n’a pu se résoudre à les jeter et a donc décidé de les mettre à disposition de ses concitoyens dans ce qu’il baptisa « Givebox ». Depuis lors, le concept a été réutilisé à de très nombreuses reprises. Il n’est en effet pas rare de voir un particulier soucieux du recyclage proposer ses affaires dans la rue. Le bon esprit se cachant derrière une Givebox n’est pas seulement écologique, mais permet de créer une mini communauté autour du partage. Des moments d’échanges s’installent donc sur cette nouvelle scène de la lutte anti-gaspillage.

Le système de la Givebox est en train de s’étendre à l’Europe entière, et depuis peu, jusqu’au Canada. Nos amis d’Outre-Atlantique sont très friands de ce genre de concept qui permet de rassembler et de changer, chez les particuliers, les habitudes de consommation. Le succès est tel que la ville de Montréal encourage ses habitants à introduire et à utiliser ces armoires en autorisant leur installation sur la voie publique. Ainsi, la « Givebox du Mile-End » de Montréal enregistre une moyenne de 70 visites par jours conclues par plus de 55 échanges. N’hésitez plus à vous investir dans un projet similaire et donnez une deuxième chance aux affaires que vous n’utilisez plus !

logo

http://www.givebox.net/

Contact : info[at]givebox.net

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire