couverture

Ecovélo: pédaler pour du blé!

La start-up nantaise Ecovélo allie écologie et économie: que l’on soit étudiant ou travailleur, il est possible grâce à cette idée novatrice d’équiper son vélo d’une publicité au choix et d’effectuer ses déplacements contre une rémunération mensuelle proportionnelle à sa visibilité.

exemple-de-pub

Exemple d’utilisation des publicités avec Ecovelo

Bien que la vie citadine apporte de nombreux avantages au quotidien, la population urbaine doit faire face à différentes nuisances, parmi lesquelles figurent notamment la pollution sonore et celle de l’air. Cette dernière est principalement due à une trop forte concentration de véhicules à moteur. En effet, en France, le secteur des transports est responsable d’un tiers des émissions nationales de CO2, dont plus de la moitié est imputable aux voitures. En outre, le trajet domicile-travail est responsable de l’émission de près de 12 millions de tonnes de CO2 chaque année. Face à cette situation, certains se mettent en quête de solutions alternatives leur permettant de réduire leur consommation, d’améliorer la qualité de leurs déplacements et de minimiser leurs dépenses. Ainsi, nombreux sont ceux qui ont opté pour le vélo, un moyen de transport comportant des bénéfices à la fois sur le portefeuille, la santé et la planète.

garniture-de-roue-design

Garniture de roue design

Ecovélo est une start-up ayant vu le jour à Nantes en 2013. À sa création, son concept novateur a très rapidement défrayé la chronique. Le principe est simple: les cyclistes roulant en écovélos peuvent être sponsorisés par un annonceur et payés en fonction des kilomètres parcourus et des heures de stationnement, le tout pondéré selon la géolocalisation. En échange, ils affichent sur leur vélo de la communication en faveur de leur «sponsor». Il peut s’agir d’une publicité, d’une petite annonce de particulier, d’une promotion événementielle, etc. Concrètement, deux choix s’offrent à ceux qui souhaitent intégrer cette communauté de cyclistes. Ils peuvent tout d’abord acheter un vélo au design rétro, spécialement conçu pour héberger des kits de communication et vendus à différents tarifs en fonction du type de vélo. L’autre possibilité consiste à transformer son propre vélo en l’équipant de roues «pub-compatibles ». Grâce à ce concept, Ecovélo propose donc de rémunérer ses usagers pour se rendre au travail, à l’université ou pour effectuer leurs courses à vélo.

retour-positif-des-annonceurs

Illustration des nombreux retours positifs des annonceurs utilisant le système de pub d’Ecovelo

C’est en 2013 que l’idée germe dans la tête du fondateur de la société, Sébastien Bourbousson. Ingénieur de formation, il entend à cette époque parler d’un système permettant de diffuser des images animées grâce aux mouvements des rayons du vélo. Cette innovation ne laisse pas insensible l’entrepreneur, qui tente par la suite de développer le concept, avant de se rendre compte que la clé ne réside pas dans la diffusion de vidéos en tout genre, mais de publicités. C’est ainsi que dès l’été 2013 et en compagnie de trois autres associés, il se consacre totalement à ce nouveau projet. Leur budget initial ne leur permettait dans un premier temps que de s’implanter dans la capitale où les annonceurs affluaient, ainsi que dans une ville de province (Nantes). En offrant la possibilité aux particuliers de se déplacer à vélo en échange d’une rémunération, les porteurs du projet promeuvent l’utilisation du vélo au détriment de la voiture comme moyen de transport en ville. Cette innovation permet aux usagers de réduire leur empreinte carbone, tout en prenant soin de leur bien-être et de leur portefeuille. De plus, l’avènement de ce type de start-up permet de décongestionner les routes et de fluidifier le trafic en ville.

Première à instaurer le concept en France fin 2014, la start-up affiche donc un bilan prometteur un peu plus d’un an après son lancement. Près de 500 cyclistes particuliers ont parcouru les rues de leur ville munis d’un vélo customisé par Ecovélo, et pas moins de 40 annonceurs ont acheté des campagnes à la start-up. Après Nantes et Paris, les porteurs ont pu développer leur idée dans de nombreuses autres villes de France telles que Bordeaux, Strasbourg, Lyon ou encore Arcachon. L’aventure Ecovélo ne fait donc que commencer!

logo

 

* Ce texte est le fruit de la collaboration entre NiceFuture et les étudiants de la Haute Ecole de Gestion de Genève dans le cadre du cours intitulé « Innovation et entrepreneuriat  » Auteurs : Quentin Novelle, Ugo Crépin, Kushtrim Murseli

http://www.ecovelo.com

Contact: formulaire de contact sur le site

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire