iseechange-couverture

ISeeChange, l’almanach participatif sur le climat !

ISeeChange est une plateforme nationale en ligne que chaque Américain peut alimenter avec les phénomènes climatiques dont il est témoin. Ces éléments sont ensuite croisés avec des données scientifiques afin d’appréhender les tendances globales.

iseechange-campagne-de-mesure-neige-colorado

Une campagne de mesure de hauteur de neige dans le Colorado (USA)

Depuis quelques décennies déjà, les changements climatiques inquiètent. La hausse des températures et du niveau des océans, les aléas saisonniers, la multiplication des phénomènes naturels extrêmes sont autant de manifestations météorologiques que l’on essaie de comprendre afin d’en limiter les conséquences. Les sommets mondiaux sur le climat démontrent le souci croissant de la communauté internationale pour cette problématique. Récemment, la COP21 a réitéré l’objectif de ne pas dépasser les 2°C supplémentaires et a officialisé l’implication de plus de 190 pays. L’avenir nous dira si cette réunion portera ses fruits et les prochains forums seront l’occasion de faire un premier bilan de l’accord de Paris. Mais loin de ces conférences au sommet, n’importe qui peut être témoin d’un phénomène climatique étrange ou inhabituel. Parce que tout le monde est concerné, chacun devrait pouvoir être informé et contribuer à l’élargissement et à la démocratisation des savoirs sur le climat actuel et futur.

iseechange-graph-1958-2007

Graphique de vérification de la modification des précipitations entre 1958 et 2007

iSeeChange souhaite justement donner l’occasion à chaque citoyen de s’exprimer et de partager sur les changements climatiques et sur la manière dont les évènements qui y sont liés influencent la vie quotidienne. Le concept est né avec l’idée de couvrir médiatiquement les changements climatiques à travers le monde et sous l’angle de la vie quotidienne. L’idée est simple: collecter des données météorologiques spécifiques et globales afin de permettre un échange entre citoyens et scientifiques. De cette manière, les connaissances n’en sont que plus complètes. Conjuguer témoignages locaux et données satellitaires est en effet un moyen efficace d’obtenir une vision d’ensemble. Le résultat consiste en une plateforme communautaire permettant aux citoyens lambda d’interagir entre eux et avec les scientifiques et à ces derniers d’être au courant de davantage de situations singulières.

iseechange-workshop-uni-california

Workshop sur les changements climatiques à l’Université de Californie

A l’origine de ce projet, Julia Kumari Drapkin, une femme passionnée par le fait de trouver des moyens innovants de connecter les gens entre eux et à leur environnement. Fondé en 2012, l’almanach compte désormais 12 membres actifs. Concrètement, iSeeChange dispose de trois outils à mettre en œuvre pour son bon fonctionnement. Le premier s’intitule la Communauté météorologique et le journal climatique. Il s’agit de la plateforme en ligne où chacun peut témoigner des changements climatiques qu’il remarque dans son environnement et leurs éventuels impacts. Le deuxième, l’App mobile traqueur, est le fruit d’une collaboration avec la Mission d’Observatoire Carbonique Orbitale de la NASA. L’application permet aux membres de suivre des enquêtes et de fournir des éléments que les satellites de la NASA ne peuvent percevoir. Le troisième, mis en place en 2016, s’appelle les Enquêtes communautaires. Ce concept offre l’occasion à des groupes civils et/ou à des groupes de voisins d’appeler à l’action citoyenne et communautaire en documentant au mieux les phénomènes à l’aide de photographies ou de capteurs. Les outils iSeeChange offrent donc la possibilité aux utilisateurs de créer leur propre base de données et de participer aux décisions d’adaptation.

Depuis sa fondation, l’almanach a multiplié les partenariats. Parmi ceux-ci, on peut citer notamment la NASA, la CoCoRaHs (communauté collaborative qui renseigne sur les précipitations) et plusieurs autres organisations en relation avec les médias ou le climat. Avec l’accélération des changements climatiques et le boom de l’économie collaborative, il y a fort à parier que la communauté iSeeChange s’agrandira durant les prochaines années afin que la question climatique ne reste pas l’apanage des experts et des scientifiques. Ce projet est pour l’instant disponible uniquement aux Etats-Unis, cependant, il serait très intéressant de le développer dans d’autres pays comme la Suisse. Ainsi tout un chacun pourrait compléter cette base de données au niveau mondial.iseechange-logo

https://www.iseechange.org

Contact: community[at]iseechange.org ou team[at]iseechange.org

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire