Roule-ma-frite-couverture-carburant

Roule ma frite: le biocarburant à l’huile de friture

L’initiative, lancée en 2003 à Marseille, a pour objectif de favoriser la diminution de la consommation provenant des énergies fossiles, grâce au recyclage d’huile de friture de cantines et de restaurants. Ce système se veut non seulement écologique, mais aussi économique.

Roule-ma-frite-point-de-collecte-huite-carburant

Point de collecte des huiles usagées

La première chose qui vient à l’esprit lorsque l’on parle d’énergies fossiles est la problématique écologique qu’elles soulèvent. Il ne faut toutefois pas oublier que l’enjeu est également économique, puisque le prix du pétrole ne cesse de varier. Il est donc primordial de trouver une solution de consommation viable qui serait non seulement bénéfique pour la planète, mais également pour notre porte-monnaie.

L’initiative ici a pour objectif de faire évoluer la consommation vers un système d’économie circulaire de proximité, dans lequel les ressources ont droit à une deuxième vie. Concrètement, le concept est celui du recyclage d’huile de friture. Cette méthode est utilisée afin de démontrer la gestion durable de nos déchets. Elle permet non seulement de diminuer les émissions de gaz à effet de serre, mais aussi de servir de modèle économique social et solidaire.

Roule-ma-frite-formation-moteur

L’Equipe de Roule ma Frite 17 en formation sur moteur

Pour ce faire, les précurseurs de l’initiative recyclent les huiles de friture (tournesol, colza ou huile spéciale pour la friture) auprès de cantines scolaires et restaurants, en les transformant ensuite en additifs au diesel ou au fuel. Ces huiles peuvent également être recyclées pour fabriquer des produits tels que des savons industriels ou des lubrifiants.

Roule-ma-frite-distribution-Erla

Le Biocarburant distribué par Erla Technologies

Le projet dans son ensemble a rapidement décollé, suite à la demande du parti écologiste de la ville de Marseille de subventionner celui-ci. Par la suite, le Conseil Général du département et de la Fondation du Macif a également apporté sa contribution. Aujourd’hui, l’association compte plus de 300 membres et ce chiffre est en constante augmentation. L’initiative a eu tellement de succès que d’autres associations ont repris le nom Roule ma frite en y ajoutant leur numéro de département. Dans le pays Marennes – Oléron, Myriam Dupuis, Romain Gaudier et Philippe Lecadre sont les porteurs de l’initiative Roule ma frite 17, duplication du modèle marseillais. Rouler moins cher et avec moins de ressources épuisables, c’est possible !

 

Roule-ma-frite-logo17-frite

Logo du Département Charente-Maritime (17)

 

* Ce texte est le fruit de la collaboration entre NiceFuture et les étudiants de la Haute Ecole de Gestion de Genève dans le cadre du cours intitulé « Innovation et entrepreneuriat »
Auteurs : Deborah Brantschen, Thomas Cretallaz, Lionel DURAND, Mélanie Perriard

www.roulemafrite17.org
Contact : roulemafrite17[at]gmail.com

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire