epso-achats-epicerie-courses-solidaire

L’EPSO: un modèle d’épicerie sociale!

L’EPSO est une épicerie sociale et urbaine, où les personnes en difficultés peuvent trouver en libre-service les produits de la vie courante à des prix meilleur marché.

epso-achats-solidaire-collecte-alimentaire

Collecte alimentaire organisée par l’EPSO

Selon l’Observatoire des inégalités, la France compte entre 4,9 et 8,5 millions de pauvres, selon la définition adoptée1, sur une population estimée par l’Institut national de la statistique et des études économiques à quelque 66 millions d’habitants. Entre 2004 et 2013, le nombre de personnes concernées a augmenté d’un million au seuil à 50% du revenu médian, principalement sous l’effet de la progression du chômage. Selon la même source, l’Hexagone compte également un million de travailleurs pauvres2.

epso-locaux-containers-rouge-epicerie

L’épicerie en containers

 

C’est à ce type de problème que s’attaque l’EPSO, un modèle d’épicerie sociale et urbaine, basée à Montpellier. Son concept? Proposer comme n’importe quel supermarché des produits de la vie quotidienne, mais à des prix inférieurs de 10 à 30% à ceux pratiqués en grande surface. L’accueil y est personnalisé: chaque client est accueilli avec chaleur et qualité, dans un lieu propice à la rencontre de l’autre et au dialogue. Les clients n’y viennent pas seulement pour faire leurs emplettes: différents ateliers sont proposés (gestion de budget, cuisine, couture, café des parents, journée esthétique, alphabétisation, etc.). De plus, un service d’aide aux devoirs intergénérationnel est animé par des étudiants et des seniors. C’est grâce à l’accord conclu en 2009 avec la Banque Alimentaire de l’Hérault que l’EPSO parvient à offrir un assortiment de produits de consommation courante aux personnes en difficulté. Par ailleurs, le recours à la Cistella de Marianne (située à Perpignan) lui permet de proposer des fruits et légumes de qualité et de la région. L’Epso est partenaire de la ville de Montpellier et des travailleurs sociaux du Département.

epso-epicerie-solidaire-bon marche-urbaine-aide

Marché solidaire

L’historique de ce projet? Tout a commencé en mars 2005 sous l’impulsion d’une quinzaine de membres de l’association Porte Ouverte, regroupée sous l’appellation de Cœurs en action et animée par le souhait de venir en aide aux personnes en difficultés. Chaque membre apportait des denrées afin de constituer des colis alimentaires. Puis, l’équipe a souhaité aller plus loin et s’inscrire dans l’action locale de la ville de Montpellier. Depuis février 2009, l’EPSO a signé un contrat de partenariat avec la Banque Alimentaire de l’Hérault. Chaque année, ce sont en moyenne 250 personnes soutenues en permanence et une moyenne annuelle de 100’000 repas pourvus, grâce à une trentaine de bénévoles.

Le passage de l’aide alimentaire à une épicerie sociale est né d’une frustration des bénévoles de ne pas pouvoir aider davantage les adhérents sociaux à l’association. En effet et selon le baromètre 2010 de la Banque Alimentaire, 49% des bénéficiaires ressentent le besoin d’être accompagnés dans d’autres domaines. L’EPSO est porté par l’association Porte Ouverte, présidée par Rodrigue Sacramento, pasteur et expert en économie solidaire et gouvernance sociale, mais aussi coordinateur de l’EPSO.

epso-consommation-solidaire-urbaine

Le logo de l’épicerie

1www.inegalites.fr (29.3.2016)
2(17 décembre 2015)

www.lepso.fr

Contact : contact[at]lepso.fr

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire