repair cafe-atelier

Repair Café: jeter? Pas question!

Les Repair Cafés proposent une solution alternative conviviale et durable à la société de consommation en permettant à tout un chacun de venir réparer ses objets. Outils et matériel sont mis à disposition, et des bénévoles compétents assistent les réparateurs en herbe.

repair cafe-entree-velo-atelier

Tous les bienvenus ! ©Repair Café international/Martin Waalboer

Au cœur de la société de consommation qui nous pousse à acheter toujours plus, il n’est pas toujours facile d’adopter une attitude responsable, notamment lorsqu’il s’agit de la gestion de la durée de vie des objets de la vie quotidienne. Les consommateurs occidentaux ont en effet de plus en plus tendance à se débarrasser de leurs objets lorsque ceux-ci s’abîment, alors que souvent une simple réparation suffirait à les remettre en état de marche. Cette habitude que nous avons de jeter à tout va et d’aussitôt racheter des objets neufs n’est en aucun cas durable. En effet, de grandes quantités d’énergie et de ressources sont utilisées pour la fabrication des nouveaux objets, sans compter les émissions de CO2 que ce processus émet. En outre, un précieux savoir-faire est perdu et les compétences des personnes qui savent comment réparer les objets ne sont que peu valorisées.

repair-cafe-partage-savoir-competence-atelier.jpg

Des moments de partage ©Repair Café international/Martin Waalboer

Les Repair cafés tentent de réinstaurer une culture de la réparation dans notre société et d’œuvrer à une meilleure gestion de la durée de vie nos objets. Le concept est simple : lors de ces évènements, chacun est libre d’apporter un ou plusieurs objets qu’il souhaite réparer. Toutes les réparations imaginables sont possibles : vêtements, appareils, électroniques, vélos, jouets, etc. Sur place, du matériel et des outils sont mis à disposition des réparateurs en herbe, qui ont également la possibilité de bénéficier de l’aide et des précieux conseils de bénévoles spécialisés dans la réparation de l’une ou l’autre catégorie d’objets. De tels évènements permettent donc à la fois de réduire l’impact environnemental de sa consommation matérielle, mais également de se rencontrer et d’échanger dans une atmosphère conviviale.

repair-cafe-ensemble-atelier-tondeuse.jpg

Travailler ensemble ©Repair Café international/Martin Waalboer

Fondée en 2011 par la néerlandaise Martine Postma après le succès d’un premier Repair Café à Amsterdam, la Fondation Repair Café se donne pour mission d’aider des groupes locaux à démarrer et organiser leurs propres Repair Cafés dans leur pays ou leur région. En échange d’une petite contribution financière, du matériel de soutien et de promotion (dossier d’information, affiches, logo, écriteaux, etc.) est fourni au groupe et l’initiative est recensée sur le site de la Fondation. A ce jour, plus de mille Repair Cafés y sont répertoriés à travers 24 pays, de la Belgique au Japon en passant par l’Australie ou le Canada.

Ce mouvement va sans aucun doute prendre de plus en plus d’ampleur à l’avenir. Afin de toucher un public plus large, Martine Postma souhaiterait intensifier l’offre en ce qui concerne la réparation de smartphones, ordinateurs ou encore tablettes. La Fondation est donc en train de réfléchir à la possibilité de former des bénévoles pour la réparation de ces appareils modernes.

En Suisse, plusieurs Repair Cafés sont organisés dans différentes villes : la Fédération Romande des Consommateurs en propose à Lausanne, Fribourg, Neuchâtel ou encore dans le Jura; il existe également des groupes qui en organisent à Zürich, Sion, ou Genève. Tout le monde peut donc se lancer dans l’aventure Repair Café, en tant qu’organisateur, bénévole ou simple visiteur !

repair cafe-logo-partage

Le logo de la fondation

http://repaircafe.org

Contact : français[at]repaircafe.org.

Pour la Suisse : www.facebook.com/Repair-Cafe

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire