mairie ungersheim-visuel-transition

Ungersheim, village-modèle en transition

La commune alsacienne d’Ungersheim a rejoint le mouvement «Des villes et villages en transition», lancé en Grande-Bretagne en 2005. Sa politique vise l’autonomie intellectuelle, l’indépendance énergétique et l’autonomie alimentaire.

Les désordres climatiques, les crises pétrolières successives, pesticides et OGM, délocalisation: la liste des conséquences écologiques, sanitaires et sociales de notre modèle mondialisé est aussi longue qu’anxiogène. L’homme est incapable de donner du sens à ses actions. En revanche, il participe au maintien de ce système, dont il dépend, au détriment de la planète et de son bien-être personnel.

mairie ungersheim-eco-hameau-zero-carbone

Un eco-hameau pour le « zero carbone »

Les autorités et le village d’Ungersheim (F), en Alsace, ont choisi de rejoindre «Des villes et villages en transition», un processus développé en 2005 en Grande-Bretagne et qui compte aujourd’hui plus de 460 initiatives officielles. Cette Transition s’élabore à travers une feuille de route consistant à préparer les citoyens à la raréfaction des ressources fossiles – essentiellement le pétrole – dont les coûts vont impacter considérablement les budgets, mais aussi à s’adapter par anticipation aux dérèglements climatiques, en créant des modes de vie plus reliés et plus enrichissants.

mairie ungersheim-monnaie local-le radis

Le Radis, la monnaie locale

La démarche de cette localité de quelque 2’000 habitants vise trois objectifs: l’autonomie intellectuelle – c’est-à-dire se libérer du politiquement correct avec comme épicentre la réflexion et des prises de décision émanant de la société civile, participant activement au débat –, l’indépendance énergétique et l’autonomie alimentaire. Parmi d’autres projets, Ungersheim a construit la plus grande centrale photovoltaïque d’Alsace, dont la production électrique correspond à la consommation des près de 3000 habitants d’Ungersheim et du village voisin de Feldkirch. Elle a réinvesti les lieux d’un ancien dépôt minier et couvre à présent les besoins énergétiques de tous les foyers de la commune. Une chaufferie à bois à haut rendement garantit les besoins en chauffage des bâtiments publics et de la piscine municipale. Par ailleurs, la commune a entrepris des réaménagements réduisant son empreinte écologique, à savoir l’installation d’ampoules à faible wattage pour l’éclairage public, la suppression des engrais chimiques et produits d’entretien issus de la pétrochimie. Avec la création «De la graine à l’assiette», la commune a lancé sa filière alimentaire gérée par une coopérative d’intérêt collectif avec la participation de collectivités jusqu’à hauteur de 50 %. Cette coopérative emploie une trentaine de personnes dans une exploitation maraîchère qui fournit 300 paniers hebdomadaires et approvisionne la totalité de la restauration scolaire en repas bio. Le tout est encouragé par la création d’une monnaie complémentaire: le radis.

mairie ungersheim-construction-ferme-exploitation-maraichere-bio

Prévision de construire une ferme bio

Les retombées sont ainsi directes, outre la participation citoyenne, la facture d’électricité des habitants de la commune a baissé. Ungersheim n’entend pas en rester là: aux projets déjà existants s’ajouteront une conserverie, une malterie, une cidrerie et une épicerie. Le village participe à divers projets afin d’étendre ou d’exporter la démarche de la transition. Il collabore avec Greenpeace Suisse et France pour des stages de photovoltaïque ou avec l’Université de Strasbourg pour des rencontres de la transition.

 

mairie ungersheim-centrale-photovolcaïque

Centrale photovolcaïque

www.mairie-ungersheim.fr

Contact : formulaire de contact sur le site

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire