banque-alternative-suisse-bas-transition-economique-olten

BAS: quand finance et éthique vont de pair

Dotée d’une charte rigoureuse, la Banque Alternative Suisse (BAS) se présente comme une banque sociale et écologique, agissant en faveur du bien commun. Ses procédés contrastent avec les activités bancaires conventionnelles et amènent une réflexion bienvenue sur les dogmes économiques dominants.

banque-alternative-suisse-bas-hotel-balance-eberle-ecologie-tourisme

Hotel Balance : tourisme et nature

Peu de gens se doutent de l’ampleur des mutations qui ont secoué le système bancaire en moins d’une génération. Aujourd’hui, une banque a relativement peu de points communs avec son homologue d’il y a trente ans en termes de flux financier. La déréglementation néolibérale a généré une panoplie de nouveaux produits financiers qui se sont avérés menaçants de par leur instabilité intrinsèque et leur accaparement de capitaux au détriment de l’économie dite réelle.

banque-alternative-suise-bas-economique-lausanne-flon

Les locaux de la BAS à Lausanne

Fondée en 1990 à Olten, la Banque Alternative Suisse s’est construite en opposition à ce modèle, loin du précepte de la maximisation du profit. Ses fondateurs ont intégré leurs préoccupations sociales et environnementales dans l’institution bancaire.

Ces principes éthiques excluent bon nombre de clients; ils se manifestent notamment par le refus strict de dépôts issus d’une évasion fiscale. Ainsi, elle régule les fonds qui entrent, mais également ceux qui sortent: pour obtenir un prêt, les débiteurs ont aussi un devoir de transparence; la banque juge un crédit en fonction de la valeur sociale, environnementale ou culturelle du projet et non en tant que moyen de profit. On observe alors que les portraits de crédits sont des projets louables, porteurs d’une société plus équitable, soucieuse des problématiques Nord-Sud et environnementales. Elle affiche aujourd’hui un bilan comptable de 1,5 milliard de francs pour 33’000 clients.

banque-alternative-suisse-bas-portrait-gfeller-bio-agriculture-energie-maraicher

Ferme Gfeller : légumes bio et courant vert

La BAS représente un courant ultra-minoritaire, mais elle espère renforcer la conscience critique afin d’amener un changement structurel. A cet effet, elle offre plusieurs plateformes pour traiter des questions financières et sociopolitiques d’actualité. Elle publie ainsi le journal Moneta et organise des événements «débats d’argent BAS» afin de partager ses positions sur les enjeux économiques actuels. La BAS possède actuellement un bureau à Zurich, Genève, Lausanne et à Olten. Elle n’a cessé de croître en vingt-cinq ans.

 

banque-alternative-suisse-bas-logo

Le logo de la BAS

www.bas.ch

Contact: contact[at]bas.ch

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire