ynsect-avantages-processus

Ynsect: des protéines d’un nouveau genre

Utiliser l’insecte pour changer le monde, c’est la devise d’Ynsect. Cette start-up industrielle développe des techniques pour produire de la farine d’insecte destinée pour l’essentiel à l’alimentation animale. Elle nous rappelle que le potentiel de ces petites bêtes, qui représentent plus de la moitié de tous les organismes vivants sur Terre, est plutôt sous-exploité à l’heure actuelle.

ynsect-etat-gaspillage-insectes-prix

Pourquoi choisir des insectes ?

Dans un contexte de croissance démographique et de raréfaction des ressources, il est clair qu’on ne pourra pas répondre à la hausse de la consommation de protéines animales en poursuivant les modèles agro-industriels existants. Les impacts considérables de la production animale – viande et poisson – sur les ressources sont bien connus. Face à ce défi de taille, les insectes présentent toujours plus d’intérêt. On estime qu’ils font partie des régimes alimentaires d’au moins 2 milliards de personnes. Au-delà de la récolte par les ménages, des perspectives d’élevage d’insectes à l’échelle industrielle se dessinent.

ynsect-regime-alimentaire-naturel-aquaculture-insectes-soja

Régime modifié

Fondée en 2011 à Evry en France, suite à un appel à projets lancé par l’Agence nationale pour la recherche (ANR), Ynsect est une ferme conçue pour l’élevage d’insectes à grande échelle et leur transformation efficace en ingrédients pour le secteur de l’industrie agroalimentaire et de la chimie verte. L’élevage d’insectes peut constituer une alternative intéressante pour nourrir des poissons et des volailles d’élevage (qui mangent naturellement des insectes), par exemple en substituant la farine de poissons par la farine d’insectes (riche en protéines). Cette « bioraffinerie d’insectes » tire profit de leurs avantages naturels : une extraordinaire biodiversité, une reproduction et une croissance rapide, un besoin d’apport énergétique moins élevé que pour le bétail et une forte capacité à digérer tous types de biomasses. Par ailleurs, l’élevage n’est pas gourmand en termes de surface, il produit peu de déchets et présente des taux d’émission de gaz à effet de serre plutôt bas.

ynsect-insectes-biodiversite-rapidite-grandir

Les avantages

La start-up a donc mis au point des techniques innovantes permettant de produire de la farine d’insectes. Ces techniques visent d’abord à valoriser la biomasse. Les insectes sont nourris avec des substrats organiques (ex. des céréales ou des déchets agro-alimentaires) qu’ils vont convertir de manière beaucoup plus efficace que le bétail. Par exemple, les légumes abîmés sont utilisés pour nourrir des mouches qui vont produire des protéines comestibles. Il faut donc réussir ensuite à extraire les différents composants bioactifs de haute qualité (protéines, lipides, chitines) en fonction des applications et des produits finaux. Ynsect s’efforce de baser chaque étape sur des procédés écologiques. Ainsi,  les déjections d’insectes peuvent être utilisées comme engrais.

Initialement composée de 4 fondateurs, l’équipe d’Ynsect compte désormais 35 collaborateurs. Pionnier sur le marché, lauréat de nombreux prix depuis sa création, Ynsect a fait connaître sa technologie au niveau international. En 2015, la start-up a décidé d’accélérer son développement en finançant une nouvelle unité hautement robotisée : un « démonstrateur industriel » d’élevage et de transformation d’insectes, censé fournir entre 30 et 40 tonnes de farines d’insectes par jour. Si des barrières réglementaires peuvent freiner l’essor de ce nouveau secteur d’activités, nul doute qu’à l’avenir, les insectes constitueront une ressource alimentaire importante.

ynsect-logo

Le logo de Ynsect

www.ynsect.com

Contact : formulaire de contact

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire