glowee-bioluminescence

Glowee: des bactéries pour s’éclairer

Et si l’électricité n’était pas indispensable pour produire de la lumière? Glowee, c’est le nom d’une start-up française qui s’est inspirée des méduses et des lucioles pour créer un système de bioéclairage, offrant une alternative à l’éclairage urbain.

glowee-eclairage-public

Eclairage public par des bactéries

La problématique de l’éclairage urbain se présente généralement sous deux aspects. Le premier est lié à la facture énergétique. En France, la consommation d’électricité dédiée à l’éclairage public s’élève à 12%. Cet aspect ne se limite pas à une question d’efficacité énergétique et de consommation. Presque la moitié du parc d’éclairage français est vieillissant et son remplacement représente un coût économique supplémentaire. Le second aspect est lié à la pollution lumineuse, c’est-à-dire l’impact des lumières artificielles sur les écosystèmes et la santé humaine.

glowee-bioluminescence-marin

Bioluminescence marine

Pour répondre à cette problématique, économique et écologique, Glowee propose de passer d’un éclairage artificiel à une source de lumière vivante: la bioluminescence, produite et émise par des organismes marins à l’aide d’une réaction chimique permettant de convertir l’énergie chimique en énergie lumineuse. Cette source de lumière naturelle a été privilégiée, car elle présente plusieurs avantages. Elle fonctionne sans consommation d’électricité. Elle est assez peu émettrice de gaz à effet de serre et permet de réduire la pollution lumineuse. Glowee propose donc un système de bioéclairage transparent le jour et luminescent la nuit.

glowee-equipe

L’équipe de Glowee

Ce système est mis au point en laboratoire où des bactéries aux propriétés bioluminescentes sont cultivées dans un milieu propice. Ces bactéries, alimentées par des nutriments et du sucre, se reproduisent ensuite en grand nombre. Notons au passage que la matière première est vivante et se multiplie. Cette solution biologique est finalement transformée en une coque de résine organique. Cette coque transparente est adhésive aux surfaces vitrées et personnalisable (en forme). Au départ, Glowee a été imaginé pour supporter l’éclairage de vitrines de magasins afin d’éviter le gaspillage énergétique. Les porteurs de ce projet se sont vite rendu compte qu’ils pouvaient étendre l’usage de leur produit aux espaces publics, aux bâtiments, aux signalétiques, aux transports, etc.

Fin 2015, Glowee a gagné le 4e Concours national de la création d’entreprise construction durable, avant de remporter le 1er Prix du Concours Genopole, principal cluster de biotechnologies en Europe, marquant ainsi une reconnaissance scientifique pour cette start-up. En décembre 2015, dans le cadre de la COP21, la start-up a mis en place des installations éphémères pour faire connaître son système de bioéclairage. Elle se fixe comme objectif d’instaurer la bioluminescence comme alternative à l’éclairage public électrique à l’horizon 2017. Difficile de dire pour le moment si la lumière biologique constituera une alternative sérieuse à l’éclairage public électrique, mais elle a le mérite de proposer une solution écologique et pour le moins originale!

glowee-logo

Le logo de la start-up

www.glowee.fr

Contact : contact[at]glowee.fr

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire